AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Liam McAlister

Aller en bas 
AuteurMessage
Liam McAlister

avatar

Nombre de messages : 6
IDENTITY.PIX :
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Liam McAlister   Jeu 7 Aoû - 22:57


Liam McAlister :: Kiss my eyes and lay me to sleep
______________________________________________________________
______________________________________________________________



    Chapitre 1 :: Les Anges de la Miséricorde
Les yeux grands ouvert dans le noir, Liam était allongé sur son lit, depuis plusieurs heures déjà, il cherchait le sommeil sans le trouver. Autour de lui dans le grand dortoir et même si tous ou presque dormaient, le silence n'était pas vraiment au rendez-vous. Le grand Sebastian ronflait dans le lit superposé au-dessus de lui. Taner et Ronald parlaient dans leur sommeil quelque part dans l'obscurité, Rodrigue était le plus bruyant, il donnait de grands coups de poing à son matelas et au mur près de lui, il devait encore rêver à se fameux soir qui l'avait amené ici. Un grincement et une lumière vive braqué sur son visage sortirent Liam de ses pensées, se redressant en sursaut il reconnu Soeur Bénédicte qui faisait sa ronde et comme tous les soirs elle balayait le dortoir de sa lampe de poche afin de vérifier que tout se passait bien. En voyant que le jeune hispanique ne dormait pas à cette heure tardive, elle s'approcha et s'assit au bord du lit et dit : « Qu'est-ce qui t'empêche de dormir Liam ? » Le garçon leva des yeux embués vers elle, Soeur Bénédicte était une femme d'une bonne soixante d'années au visage bien plus parcheminé qu'il ne devrait l'être à son âge. Sa vie n'avait pas été de tout repos et son corps gardait les marques des horreurs qu'elle avait vécue avant d'entrer dans les ordres. De toutes les nonnes qui habitaient et travaillaient à l'orphelinat des Anges de la Miséricorde, elle était la seule à qui Liam s'était réellement attaché, et pour cause, elle était la seule qui faisait l'effort de discuter avec lui, d'essayer de le comprendre et son affection pour ce petit chien perdu la poussait même à fermer les yeux sur certaines de ses bêtises.

Sachant parfaitement ce qui travaillait son petit protégé pour le connaître comme son propre fils, elle passa une main dans les cheveux noirs de l'enfant avant d'ajouter : « Tu sais Liam, ce n'est pas parce que tu quittes demain cet orphelinat que tu ne reverras jamais les amis que tu t'es fait ici, tu sais très bien qu'ici les portes te seront toujours ouvertes et si jamais tu souhaites me voir ou me parler tu sais ou me trouver. Je ne serais jamais loin de toi mon enfant, je te promets que je garderais un oeil sur toi. » Le garçon fondit en larmes, ses sanglots - bien que silencieux - le secouait tellement qu'il semblait ne plus pouvoir s'arrêter, pendant cinq minutes il pleura sans interruption pendant que la soeur gardait une main et un regard bienveillant sur lui. « Mais... Ces gens... Je ne les connais pas, je sais qu'il ne m'aimeront pas... Comme les autres... » Il hoquetait plus qu'il ne parlait et souvent les mots s'étouffaient dans sa gorge avant de se transformer de nouveau en long sanglots « Terry me l'a dit, si personne ne t'adopte avant tes cinq ans alors t'es fichu... Tu ne seras jamais comme leur enfant. Il a raison, les autres ne m'ont pas gardé... Pourtant, j'ai fait attention Soeur Bénédicte, je vous le jure, j'ai tout bien fait, mais ils ne m'ont pas gardé ! Je ne veux pas partir, je veux rester ici. S'il vous plaît je vous en supplie ! » Son désespoir s'était mué en colère et il parlait désormais si fort que trois gamins autour de lui s'était réveillé et le regardait, les yeux encore à moitié fermé de sommeil. Le grand Sebastian - que rien ne pouvait déranger - ronflait encore plus fort.

S'adressant aux enfants maintenant éveillés « Rendormez-vous, demain la journée sera longue pour beaucoup d'entre vous » Puis se retournant vers Liam : « Ne jure pas, je sais que tu n'as pas envie de quitter l'orphelinat, tu as eu de mauvaise expérience avec tes précédente famille d'accueil, je le sais, mais ce n'est pas une raison pour écouter ce que Terry prétend, j'ai vu des enfants bien plus âgés que toi, trouver des familles très bien au sein desquelles ils ont été accueillit et accepté comme des membres à part entière. Tu n'as que douze ans et tu es un bon garçon Liam, j'ai rencontré la famille qui va t'accueillir et ce sont des gens bien, si tu es avec eux comme avec moi, il te garderont et ils t'aimeront. En plus de ça, ils ont un petit de ton âge je crois, tu savais ça ? Tu ne seras pas seul, ne t'inquiète pas » Dans la faible lumière qui filtrait par les volets du dortoir, le garçon crut un instant voir un éclat de tristesse dans les yeux de Bénédicte, il en était sûr, elle ne voulait pas le laisser partir. « Mais.. Vous pouvez m'adopter vous ! Je promets d'être un bon fils, je ferais ce que vous voudrez, s'il vous plaît... » Dit-il les yeux brillant d'espoir. « Non Liam, j'ai promis de m'occuper de tous les enfants qui entrent dans cet orphelinat comme les miens. Tous et pas juste un. Je vous aime tous de la même façon et ce ne serait pas juste que je me concentre sur un seul. Maintenant dors mon grand. » Sur ces paroles elle jeta un dernier regard à l'enfant avant de tourner les talons. Liam ne la croyait pas, elle l'aimait plus que les autres, mais elle le rejetait, comme toujours.



    Chapitre 2 :: McAlister
Aujourd'hui Liam fêtait ses 13 ans... Seul dans le cagibi fermé à clef qui lui tenait lieu de chambre. La pièce ne pouvait contenir qu'un matelas défoncé qui rendait chaque nuit douloureuse et un grand sac de sport qui lui servait d'armoire. Le jeune adolescent attendait l'heure du diner, lorsqu'il n'était pas à l'école c'était le seul moment ou Robert Dane le laissait sortir deux heures pour manger, se laver et surtout rester loin de son regard. Une clef entra dans la serrure et la poignée tourna lentement laissant apparaître dans l'encadrement de la porte l'impressionnante silhouette de Bob qui le jaugea un instant avant de siffler entre ses dents : « Tu peux sortir le macaque » Avant de saisir le frêle garçon par le col pour le soulever « Mais surtout... Surtout, ne reste pas dans mes pattes ni dans celle de ma famille tu comprends ? » N'attendant pas de réponse il jeta violemment Liam à terre avant de disparaître. Macaque... Il avait hérité ce surnom ô combien affectueux son premier jour au sein de la famille Dane, le père s'avéra très vite être un homme raciste, violent et aimant tout particulièrement l'humiliation, celle des autres bien entendu parce que le moindre geste ou la moindre parole blessante à son égard était systématiquement sanctionné d'un coup bien porté. Liam en fit d'ailleurs aussi l'expérience le premier jour, depuis il sait qu'il ne faut jamais, jamais, rétorquer quoique ce soit à Bob, même lorsqu'il vous traite de macaque. Bien sûr, Robert n'était pas le seul membre de la famille, mais il était le seul qui portait attention au jeune homme, sa femme, Lisa se contentait de l'ignorer et Darnell, leur fils lui jetait de temps à autre quelques objets à la figure, mais à part ces rares moments il ne se préoccupait pas vraiment de l'existence de Liam.

Un rugissement sortit de la cuisine et fit littéralement bondir l'adolescent, c'était le patriarche qui hurlait : « Va te laver les mains ! Pas question que tu salisses la nourriture que tu toucheras ! » Tout en finesse, comme d'habitude. Le garçon se précipita dans l'escalier et pendant qu'il montait les marches il entendit quelqu'un frapper à la porte, mais il n'y prêta pas attention. Arrivé devant le lavabo il s'observa dans le miroir, le bleu qu'il avait au menton avait presque disparu et comme souvent il se regarda attentivement. Il ne connaissait pas ses parents, mais essayait de les imaginer à travers son reflet. Il avait un teint de peau et des cheveux noirs bouclés typiquement hispanique, sa bouche était plutôt large et une petite fossette au menton. La tenait-il de son père ou de sa mère ? Et ses yeux bleu ? « Liam ! » Encore une fois il sursautait en entendant la voix de Bob qui résonna dans toute la maison comme un coup de gong. Dévalant l'escalier comme un bon chien-chien qui répond à l'appelle de son maître il se trouva nez à nez avec une femme qu'il ne connaissait pas et qui le détailla immédiatement du regard, elle trouva vite ce qu'elle cherchait lorsque ces yeux s'arrêtèrent sur le menton du garçon. « Bonjour Liam » Dit elle d'une voix posée, puis se tournant vers Bob : « J'aimerais parler à Liam seule s'il vous plaît » Le ''s'il vous plaît'' n'était que pure politesse puisque le ton qu'elle employa ne laissait pas place à une réponse négative.

Assise sur un des bancs qui ornait le petit jardin des Dane, elle entama la conversation sans tourner une seule seconde autour du pot : « Je m'appelle Debby McAlister, mais tu peux m'appeler Debby. Je remplace Clayton, l'assistant social qui était en charge de ton dossier. » Elle laissa planer un petit silence, probablement pour laisser à Liam le temps de lui demander ce qui était arrivé à Clayton, mais la question ne vint jamais, il détestait cet homme et s'était promit de danser sur sa tombe. « Il a été renvoyé, il recevait des pots de vins de certaines familles pour qu'il se taise à propos de certains traitements et je pense qu'il en a reçu de ta famille d'accueil ». Emballé c'est pesé, le lendemain même Liam était retiré aux Dane et huit mois plus tard il était adopté par la même Debby qui l'avait sauvé. Les premiers mois furent durs, Liam testait son soit disant amour et sa volonté de lui offrir la vie qu'il méritait, il fut le premier surprit de voir tout ce que Debby pouvait endurer et fut bien forcer d'admettre qu'elle ne voulait que son bien après qu'elle soit venue le chercher plusieurs fois au commissariat pour des histoires de bagarres, de vols et d'ivresse sur la voie publique. Depuis il a pour être le plus grand respect et surement de l'amour comme celui qu'un fils peut avoir pour sa mère même s'il n'est pas du genre démonstratif.


Dernière édition par Liam McAlister le Dim 10 Aoû - 23:54, édité 34 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam McAlister

avatar

Nombre de messages : 6
IDENTITY.PIX :
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Liam McAlister   Dim 10 Aoû - 23:56

    Chapitre 3 :: Madame le Proviseur
« Liam McAlister est demandé dans le bureau du proviseur. » Cette fois c'était Madame Hemingway, proviseur du lycée, elle-même qui avait passé l'appel et non sa secrétaire comme toujours. Sa voix légèrement tremblante en disait long quant à ce qu'elle attendait de l'élève McAlister, heureusement pour elle, personne n'était assez attentif à ce genre de détail pour se rendre compte de quoi que ce soit et après tout, Liam provoquait souvent des bagarres, était insolent avec ses professeurs, bref, il méritait ces aller-retour dans le bureau du proviseur. « C'est bon, vous pouvez y aller » Déclara d'un ton grave Mr Jonas, professeur de mathématiques en ramenant sur le côté une des seules mèches de cheveux gras qui lui restait sur le crâne. Ne cachant pas le grand sourire qui se dessinait sur son visage, il prit la porte, les autres l'associerait probablement à de l'arrogance et de toute façon, il se fichait royalement de ce que les autres pouvaient penser. Traversant les couloirs en direction du bureau du proviseur il croisa Rain qu'il enlaça d'un bras avant de l'embrasser au coin de la bouche, ils se sourirent et s'adressèrent un regard plein de sous-entendus avant de se séparer. Ils ne s'étaient même pas adressé la parole, ils n'en avaient pas besoin surtout quand c'était pour jouer à ce petit jeu de séduction qui s'était mis en place entre eux sans même qu'ils s'en aperçoivent. Et puis, de toute façon, Liam avait rendez-vous avec le proviseur et un retard serait mal perçu, Tara était une femme très exigeante.

Toquant à la porte, il ne laissa pas le temps à l'occupante du bureau de répondre et poussa la porte qu'il referma rapidement derrière lui. Elle lui tournait le dos et feignait de regarder par la fenêtre ce qui se passait dans la cour, elle se contenta de tourner un peu la tête de façon à ce qu'il ne puisse voir que son profil avant de murmurer : « Tu en as mis du temps... » Un nouveau sourire fendit le visage de Liam qui s'approcha d'elle pour lui saisir les hanches et la forcer à se retourner. Tara était de toute évidence une très belle femme, une pensée qu'il avait déjà avant d'avoir ses faveurs, et la moue qu'elle faisait en ce moment l'excitait d'autant plus qu'elle lui faisait clairement comprendre qu'il n'était pas venu pour rien. Les préliminaires ? Elle ne connaissait pas et c'est avec rage qu'elle poussa son jeune amant contre sa chaise de bureau avant d'ouvrir la chemise de l'adolescent si brutalement que plusieurs boutons sautèrent pour venir rebondir sur le sol. C'est avec le même désir brulant qu'elle ne capture ses lèvres entre les siennes avant de s'asseoir sur lui en relevant sa jupe. C'est à cet instant qu'une question surgit dans l'esprit de Liam : Avait-il fermé la porte à clef ? Mais c'était le genre de question qui s'envolait bien vite, surtout lorsque qu'une femme en chaleur s'agite sur vos genoux en vous mordillant le cou.

Près d'une demi-heure plus tard, Liam bataillait avec sa chemise avant de se rappeler qu'il aurait désormais du mal à la fermer complètement à cause de la violence de Tara, celle-ci, remarquant son embarra vint vers lui et l'embrassa - presque sagement après tout ce qu'elle venait de faire - avant de dire d'un ton mutin tout en promenant ses doigts sur le torse à moitié nu de son amant :
« Debby t'arrangera ça va ! T'inquiète pas, et je compte sur toi pour trouver une bonne excuse » Elle haussa un sourcil provocateur avant de disparaître dans la petite salle de bain attenante à son bureau, c'était une habitude et elle allait vérifier qu'elle n'était pas trop débraillée ni démaquillée après chaque entrevues avec Liam. Le jeune hispanique avait remarqué ce petit manège et c'est toujours pendant ces quelques minutes qu'il allait fouiner dans la grande armoire en fer de la Proviseur dans l'espoir d'y trouver des sujets d'examens futur, tout était bon à prendre et pendant qu'il faisait ses petites emplettes, Tara s'adressa à lui depuis la salle de bain, ce qui le fit violemment sursauter, à tel point qu'il faillit répandre tous les dossiers qu'il avait en main sur le sol. « Ne t'en va pas tout de suite, je vais te faire un mot d'absence sinon ce vieux con de Fartan va encore me rabattre les oreilles qu'il ne peut pas faire son cour si les élèves entre et sorte de sa classe comme d'un moulin et surtout sans autorisation d'absence ! » D'un geste mainte fois répété Liam glissa les copies qui l'intéressait entre son pantalon et son caleçon au niveau de la hanche droite. « Aujourd'hui j'étais avec Jonas, il sera même plutôt content de voir que j'ai passé autant de temps chez le proviseur, il se dira qu'une demi-heure d'engueulade ne peut que me faire du bien. Pour la peine de prendrais une petite mine en entrant dans son cours. » Et il claqua la porte derrière lui.

______________________________________________________________
______________________________________________________________

    Pseudo : Andy
    Avatar : Adrian Grenier
    D'où avez-vous connu le forum ? Par mon cousin qui avait lui-même reçu un mail de masse
    Remarques ? J'adore les postes vacants et pour être plus précis, les avatars utilisés, je suis content de voir que pour une fois il n'y a pas toutes les stars de OTH ou VM réunis sur un même forum !
    Code ? Hillside, not quiet anymore




Présentation terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quiet Please
Admin
avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Liam McAlister   Lun 11 Aoû - 0:34

    Bienvenue sur le forum Smile

    J'ai tout simplement adoré Razz J'pense qu'il n'y a rien à redire ^^ Donc je te valide avec plaisir Smile Bon RP'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam McAlister

avatar

Nombre de messages : 6
IDENTITY.PIX :
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Liam McAlister   Lun 11 Aoû - 0:40

Merci beaucoup cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liam McAlister   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liam McAlister
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liam ? An ordinary human? Not really ...
» Eleonora & Liam ? « Le meileur moyen de résister à la tentation c'est d'y céder ... »
» Liam Stevens
» (H) LIAM PAYNE - EDEN AU CHOIX
» RP du Hasard • Jackson Feat. Liam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ HILLSIDE :: A V A N T . D E . C O M M E N C E R ::  { LET ME INTRODUCE MYSELF :: Admited | Welcome to Hillside !-
Sauter vers: